Histoire





Le bâtiment situé sur la route de liaison entre Bienne et le Jura, soit à la route de Reuchenette 7, existe depuis le XIXe s. Il abritait alors des écuries et des chambres pour les gens de passage et les cochers.

Friedrich Storz y fonda une menuiserie mécanique en 1883 et débuta la fabrication de cercueils en 1893. C'est en 1906 qu'il emménagea dans l'actuelle maison à la route de Reuchenette 7.

Friedrich Storz décéda tragiquement dans un accident, et ses fils Emil et Fritz, en association avec leur mère Katharina, reprirent l'exploitation en 1908. L'établissement portait alors le nom de «Veuve Storz & fils».

De 1922 à 1946, Emil Storz était le propriétaire de l'exploitation, et le point fort des activités commerciales était devenu la menuiserie mécanique, la fabrication de cercueils et le service de pompes funèbres.

Le fils, Karl Storz, reprit à son tour l'exploitation en 1946. Il la développa encore sous le nom de «Société Storz + Cie» en une fabrique de meubles, et c'est aussi avec tout son coeur qu'il agrandit alors le service de pompes funèbres.

En 1984, Karl Storz junior reprit la direction des affaires et modernisa l'exploitation en une entreprise prestataire de services. Il y ajouta un commerce de fleurs et en 2004, la société fut débaptisée pour devenir la société «Storz Prestations de services S.A.». En 2010, Karl Storz ferme la menuiserie à l'occasion du départ à la retraite du chef d'atelier employé depuis de longues années et confie le service des pompes funèbres à Philipp Messer. Karl Storz accompagne l'entreprise «Pompes funèbres Storz» en qualité d'administrateur et poursuit l'exploitation du commerce de fleurs «Florever».

En 2010, l'entreprise «Pompes funèbres Storz» poursuit l'élargissement de ses prestations de service et transforme l'ancien atelier de menuiserie pour le service des pompes funèbres.


Je souhaite une cérémonie d'adieux simple et ensuite reposer dans mon jardin.